Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:39

 affiche colonies

 

Journée : Les dernières colonies Françaises : Le droit à l’auto-détermination

 

« GWADLOUPÉYEN, A les écouter, NOU les ultramarins, les ultrapériphériques, les colonisés brusquement devenus français à part entière serions encore une nouvelle fois la chance de la République Française. C’est bien vrai car la grandeur et la richesse de la France se sont construites et durent grâce à la colonisation et à l’esclavage. »

 

Communiqué du LKP à propos des élections présidentielles en France, 22 avril 2012.

 

Etats des lieux :

 

Les nombreuses luttes menées ces dernières années contre la vie chère, le chômage et l’exploitation dans les « DOM-TOM » se sont soldées par des répressions sans précédent. Répressions qui ne sont quasiment pas relayées dans la presse. Depuis la lutte héroïque du LKP en Guadeloupe en 2009, on assiste au redéveloppement de mouvements intenses aux Antilles, à la Réunion, en Guyane, à Mayotte et en Kanaky. Et pour cause : la situation sociale est explosive. La moitié des ménages des départements d’outre-mer ont un revenu mensuel par personne inférieur à 796 euros, contre 1 281 euros en métropole (revenu médian). Un écart de 60 % (source : observatoire des inégalités). A la Réunion, 52% des ménages vivent sous le seuil de pauvreté. Dans l’ensemble de ses territoires, le taux de chômage des jeunes dépassent les 50%. Ainsi en 2009, le peuple de Guadeloupe a ouvert la voix par une grève générale de 44 jours menée par le LKP et l’UGTG. Arrachant une centaine de revendications qui n’ont pour la plus-part pas été respecté par les autorités.

 

Mouvement rejoint par les Martiniquais et les Réunionnais. Fin 2011, c’est cette fois-ci à Mayotte qu’éclate une grève générale de 43 jours, permettant d’obtenir une diminution des prix des ailes de poulets (Mabawas) et des sardines. A la réunion à la suite d’une manifestation début 2012 se sont succédé plusieurs nuits d’émeutes, les jeunes exacerbés par le chômage et la vie chère s’en sont pris aux commerces et aux grandes surfaces. Dans cette région le chômage qui atteint 30 % n’a de cesse d’augmenter. En Nouvelle Calédonie, les dures luttes sociales menées par l’USTKE (notamment à air Calédonie) ont eu comme seule réponse l’utilisation de la baïonnette : arrestations et emprisonnements de plusieurs militants syndicaux en grève...

 

Pourquoi l’Etat français tient-il tant à ces territoires ?

 

La possession et la domination de l’économie par les Békés, les Zoreilles, les Caldoches (noms pour désigner les blancs descendants d’européens) est toujours d’une réalité criante. La question de la « Pwofitation » mérite donc d’être posée ici au coeur de la métropole impérialiste.

 

Venez en discuter et vous informer !


Samedi 02 Juin 2012 à partir de 16H


Cité Universitaire de Nanterre.


Foyer G/H, RER A


Un barbecue sera également tenu à partir de 18H30.

 

tract PDF  PDF - 132 ko

Partager cet article

Repost 0
Published by anti-imperialiste - dans Colonies françaises
commenter cet article

commentaires